Covid-19 & nous

FLASH INFOS

Retrouvez toutes les informations importantes autour de l'actualité

La Provence [Hub Santé ]: Cancer, la bombe à retardement engendrée par le coronavirus

L’épidémie de Covid-19 a empêché la réalisation de nombreux tests de dépistage. Les spécialistes craignent une recrudescence des cas
La deuxième vague tant redoutée pourrait ne pas concerner le Covid-19, mais bien le cancer. En effet, le confinement a eu un énorme impact sur les personnes touchées par la maladie, qui tue chaque année 150 000 personnes en France.

Arrêt momentané des tests de dépistage, des examens de diagnostic ou de surveillance, perturbation des traitements... ces deux mois de confinement ont fait des dégâts sur le suivi des patients atteints d'un cancer. Durant ce laps de temps, le nombre de cancers diagnostiqués a été divisé par deux, non pas que le cancer a lui aussi attrapé le coronavirus, mais l'épidémie a fait peur aux malades qui n'ont pu se faire dépister ou ont craint pour leur santé en allant consulter.

provence logo

Selon la Ligue contre le cancer, sur les 400 000 nouveaux cas de cancer détectés chaque année en France, quelque 30 000 malades n'auront ainsi pas été diagnostiqués pendant la période.

Lire la totalité de l'article en cliquant ici 

Distribution de repas avec les Resto du Cœur au Stade Orange Vélodrome

Coronavirus : La Ligue contre le Cancer 13 et Les Restos du Cœur distribuent des paniers repas à l’Orange Vélodrome aux personnes touchées par la maladie et rencontrant des difficultés financières passagères suite à la pandémie.

VENDREDI 12 JUIN
A L’ORANGE VELODROME
de 09H30 à 15H00 porte 11 Parvis Ganay

Vsionnez le reportage de cette action conjointe.

Les personnes touchées par le cancer ont dû prendre des précautions sanitaires plus importantes que le reste de la population. Certaines d’entre elles ont vu leurs revenus impactés par ce contexte épidémique. Des difficultés financières passagères peuvent en découler, c’est pourquoi la Ligue contre le Cancer 13, avec l’aide des Restos du Cœur, a mis en place une distribution de paniers repas pour aider les familles affectées.

Les personnes concernées par ce dispositif ont pu se rendre le vendredi 12 Juin de 09h30 à 15h au Stade Vélodrome mise à disposition par l’OM Fondation,  auprès des bénévoles de la Ligue contre le Cancer présents à l’accueil (PORTE 11, Parvis Ganay) pour bénéficier d’un des 200 paniers repas offerts par les Restos du Cœur. 

Les gestes barrières ont été respectés.

Depuis le Début de l’épidémie, La Ligue contre le Cancer accompagne au quotidien les malades et leur famille en leur proposant des remises de masques, Live Facebook sport, sophrologie, diététique, ergothérapie, aides financières aux malades, suivi psychologique et accueil téléphonique. La Ligue reste sur tous les fronts.

Cette action est le fruit d’une collaboration de deux associations à but non-lucratif qui mettent en commun leur savoir-faire pour le bien de tous.

La Provence : [Hub Santé] Coronavirus : la Ligue contre le cancer et Pain de Sucre s’associent pour fournir des masques aux personnes touchées par le cancer

La Provence : Hub Santé 2020

 

Pendant que le Covid-19 sévit sur tout le territoire, les autres maladies ne sont pas confinées. Exposées au virus à cause d’un système immunitaire plus fragile, notamment en raison de certaines chimiothérapies, les 31 000 personnes qui contractent un cancer chaque année en région Provence-Alpes-Côte d'Azur ont besoin d’être protégées.

Alors qu’elle a dû fermer ses locaux du 9e arrondissement de Marseille, le comité des Bouches-du-Rhône de la Ligue contre le cancer lance une campagne solidaire à destination des patients touchés par un cancer. "Nous ne pouvons plus assurer nos activités de soutien et d’accueil du public alors, dans ce contexte inédit, il était évident que nous devions rester présents auprès des malades avec notamment une permanence téléphonique pour garder un lien, mais aussi répondre à un besoin formulé massivement par nos adhérents pour faire face à la crise actuelle", précise Magali Maugeri, directrice générale de la Ligue contre le cancer 13...

Lire l'intégralité de l'article en cliquant ici >>

Masques PAIN de SUCRE : mode d'emploi

Le port du masque « anti-projections » fabriqué par Pain de Sucre est limité à une demi-journée. Il permet de constituer une barrière de protection contre une éventuelle pénétration virale dans la zone bouche et nez de son utilisateur ou d’une personne se trouvant à proximité́. Il a pour vocation de protéger cette zone contre tout contact avec les mains. Ces masques sont conçus d’une double épaisseur en tissu microfibre élastique composé de 72% polyamide / 28% élasthanne. Cette microfibre synthétique à mailles serrées très fines, a pour propriété d’être respirante tout en séchant très vite. Solide dans le temps, elle est très confortable. Lavables en machine à 60°C, ces masques sont réutilisables.

Pour sa bonne utilisation, il conviendra impérativement de le laver à 60°C avant la première utilisation et d’ajouter entre les 2 couches de tissu, une troisième couche de protection supplémentaire (non   fournie): dans l’idéal un carré de molleton synthétique de type « polaire fine », microfibre en polyester ou carré de coton… pouvant se renouveler et se laver facilement. 

Recouvrant bien tout le visage, il s’ajuste sur le nez, la bouche et le menton en twistant au préalable les anses autour des oreilles.

 Masque Paindesucre Clio

Pour un usage tout au long de la journée, il est préconisé d’en avoir 2 à 3 par jour, et quoi qu’il en soit, de le changer impérativement s’il présente des signes d’humidité, en même temps que le molleton.

 

Important :
« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2).»

Téléchargez le mode d'emploi en PDF en cliquant ici >>

La ligue contre le cancer 13 et Pain de sucre mobilisés pour accompagner les personnes atteintes d’un cancer

A partir du 16 avril, la Ligue contre le cancer 13 distribuera 1700 masques « anti-projections », fabriqués et mis à disposition gratuitement par la marque Pain de Sucre, à destination des
personnes atteintes d’un cancer. Ceux-ci seront remis auprès des pharmacies et lieux d’accueil partenaires (14 points de retrait à Marseille & environs), dans la limite de deux masques par personne.

Pour cela, chaque patient devra en faire la demande par email à cd13@liguecancerr.net.

Cette action est motivée par la mission principale de la Ligue contre le cancer 13 d’accompagner et de soutenir au quotidien cette population, qui dans le contexte de crise sanitaire et de confinement national actuel est d’autant plus fragile, parfois même isolée.  

Chaque année, plus de 31 000 personnes sont atteintes d’un cancer dans la région PACA et plus de 148 000 personnes décèdent du cancer en France. Suite aux restrictions gouvernementales, la Ligue contre le cancer 13 a dû pourtant fermer ses locaux dans le 9e arrondissement de Marseille, ne pouvant plus assurer ses activités de soutien et d’accueil auprès du public. « Dans ce contexte inédit, il était évident que nous devions rester présents auprès des malades avec notamment une permanence téléphonique pour garder un lien mais aussi répondre à un besoin formulé massivement par nos adhérents, pour faire face à la crise actuelle » précise Magali Maugeri, Directrice Générale de la Ligue contre le cancer 13.

Depuis le début du mois d’avril, la marque Pain de Sucre a lancé un dispositif de production de masques destinés à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. 
L’entreprise marseillaise a spontanément répondu à l’appel de la Ligue contre le cancer 13 en mettant à disposition gratuitement 1700 exemplaires de ses « masques sans couture ». Lavable en machine à 60°C, ils sont réutilisables et doivent être utilisés dans le respect strict du mode d’emploi communiqué par la marque, (notice à télécharger ici en PDF).
MODE D'EMPLOI >>

Au-delà de ce dispositif, la Ligue contre le cancer 13 tient à rappeler au respect strict des règles de confinement et de distanciation sociale communiquée par le gouvernement, afin de préserver la santé de tous. Plus d’information par téléphone au 04 91 41 00 20

Important :
« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux),
ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2) »

Page 1 sur 2
Besoin d'une info ?
captcha